Première conférence de microéconomie : introduction

Posted on octobre 15, 2011

0


On distingue habituellement la macroéconomie et la microéconomie, comme on distingue le tout et la partie de l’économie. Toute l’activité économique d’une nation et l’activité d’une unité élémentaire, d’un agent. On reconstruit l’activité à partir de l’unité ou de la totalité, sans qu’il puisse y avoir « inversion des perspectives ».

Alors que l’équilibre général séparait les deux branches de l’économie en deux domaines distincts aujourd’hui on a tendance à rechercher les fondements de la macroéconomie dans la microéconomie.

La microéconomie s’occupe donc de la formation des marchés. Or il faut savoir que nous sommes ici aussi confrontés au dilemme de l’approche atomistique et de l’approche holiste. Du point de vue de cette dernière, les marchés se différencient. Il n’y a pas d’abord des marchés puis des relations entre marchés, mais des relations entre agents qui se différencient en relations précises. En vérité le travail d’analyse procède des marchés pour arriver au marché. Le travail d’exposition procède de l’équilibre d’un marché à l’équilibre général.

Dans le même ordre d’idées, la microéconomie ne dit pas seulement comment se comportent les agents économiques, elle dit aussi comment ils doivent se comporter. Aussi la pédagogie préfère présenter l’économie comme une construction à partir de l’activité des agents.

Posted in: MICROECONOMIE